20% de réduction sur tous les produits

Mes favoris

Derrière les coulisses avec les créateurs de moKee

Marta Szczepanik 20.01.2021

Nous voulons être sûrs que l’enfant possède un espace douillet et les meilleurs souvenirs.

Mieszko Polański, diplômé de l’Académie des beaux-arts à Łódź dans le domaine du design. Il adore réaliser des projets pour des produits en feutre de laine. Katarzyna Surma, a étudié à l’Université des arts à Poznań dans le domaine de la conception des meubles. Elle travaille également comme dessinatrice. Tous les deux conçoivent des meubles et des accessoires pour un usage quotidien. Ils créent la plupart des nouveaux produits de moKee. Nous leur avons demandé de révéler quelques secrets de leur travail.

 

Est-ce que concevoir des projets pour les enfants est différent de concevoir des projets pour les adultes ? Si oui, est-ce que la cause de ces différences est que les enfant sont tellement dépendants de nous et tous ces standards de sécurité auxquels il faut faire face ?

Il est impossible de nier que concevoir des projets pour les enfants est totalement différent de concevoir des projets pour les adultes. La cause est prosaïque - nous ne pouvons pas testé nous-même la chose créée et vérifier si elle est confortable ou s’il faut changer quelque chose. Nous savons ce que nous ressentirions dans différentes situations. Nous avons une expérience pratique de la position assise, du sommeil et du travail à un bureau. Mais nous ne pouvons pas demander aux enfants si le meuble satisfait leurs besoins. Même un enfant qui parle déjà ne sera pas capable de nous dire comment quelque chose affectera sa posture à long terme.

Heureusement nous ne devons pas réinventer la roue. Il existe des données anthropométriques, des résultats d’analyses et des normes par quoi nous commençons toujours. Nous faisons toujours très attention à cela. Cela peut sembler accablant à première vue, car il y a tant de choses à vérifier, mais en tant que concepteurs, nous considérons cela comme une aide et une bénédiction inestimables. C’est un bon point de départ grâce auquel nous pouvons commencer le voyage avec un nouveau projet. Les normes de sécurité nous permettent de choisir un projet approprié parmi la multitude de versions que nous avons dans nos têtes.


Qu'est-ce qui vous inspire ?

C’est aussi bien une question difficile que très populaire ! Tout dépend de ce que nous faisons. Je peux dire personnellement que mon inspiration est mon enfance. Je me souviens de plusieurs meubles et quelques solutions appliquées. D’habitude il nous est difficile de dire qu’ils sont parfaits, mais cela fait justement qu’ils sont si intéressants. Je me souviens de certains d'entre eux et je les analyse. Je me souviens de toutes les idées folles que nous avions avec mes frères et sœurs et j’essaie prévoir ce que les enfants peuvent faire avec le meuble dont nous faisons le projet et comment s’assurer qu’ils seront en sécurité malgré toutes ces idées folles qui leur viendront à la tête.

Bien entendu le monde a changé et, quand on regarde les parents d’aujourd’hui, on voit comment ils sont devenus protecteurs. Nous essayons également de prendre en considération l’environnement que les parents veulent créer pour leurs enfants. C’est pour cela que les besoins des parents sont également - ce qui est évident - inspirants pour nous.

Nous voulons être sûrs que l’enfant possède un espace douillet et les meilleurs souvenirs Est-ce que quelqu’un d’entre nous pourrait dire qu’il se balançait sur la lune ? Nos enfants pourront le dire, et c'est une belle pensée pour nous.


Vous travaillez avec du bois, du feutre naturel et du contre-plaqué. Quelle est l’importance du matériau pour le designer et le consommateur ? Leurs points de vue sont-ils différents ?

 

Ce sont incontestablement de différents points de vue. Je ne m’attends pas à ce que le client réfléchisse aux difficulté liée au processus au pliage du contre-plaqué. Bien que je puisse me tromper. Du point de vue du designer, le travail avec des matériaux naturels est la meilleure chose qui nous est arrivée. Tous deux nous détestons le plastique omniprésent et croyons que de telles personnes comme nous sont plus nombreuses. Le travail avec le bois nous permet de nous rapprocher du véritable artisanat, avec tous les avantages qu'il apporte. Sans parler de l’odeur du bois !

Quand il s’agit du feutre, nous avons une grande expérience avec ce matériau. Sans aucun doute grâce à cela notre travail est plus efficace et cela nous permet de trouver plus facilement de nouvelles solutions créatives.

Nous apprécions le fait de pouvoir travailler avec des matériaux certifiés, obtenus de sources durables et produits en Europe. Cela se traduit par le sentiment d’être honnête envers nos clients.

 



Combien de temps faut-il pour effectuer le projet d’un lit d’enfant ? Pour être plus précis: combien de temps s'écoule à partir du moment où l'idée apparaît dans votre tête et le dernier élément placé dans la chambre de l'enfant?

 

Il n'y a pas une seule réponse à cette question. Chaque projet est différent. Et cela est en même temps la meilleure et la pire chose dans le travail d’un designer. Comparons deux lits.

L'un est en bois et certaines de ses parties sont rembourrées. L’idée de ce projet est apparue un certain soir et sa réalisation était un grand plaisir. Nous avons proposé de nombreuses options pour transformer le lit. Mais le matin nous sommes devenus raisonnables. Nous savions que nous devions éliminer certaines fonctions à cause des normes de sécurité. Le travail sur le projet numérique nous a pris quelques semaines, tandis que la préparation du prototype - encore plus. Nous avons passé au total trois mois sur ce projet. Trois mois d’un travail intense.

Tandis que l’autre lit est un simple lit en métal. Dans ce cas la tâche la plus difficile était de découvrir une nouvelle forme, le distinguant de tout ce qui est disponible sur le marché, mais toujours minimaliste. Je pense qu’un détail était décisif pour nous. Notamment le moyen selon lequel les pieds sont liés au panneau supérieur. La création du projet numérique ne nous a pris qu’un seul jour toute la réalisation s’est terminée en deux semaines. Rien de plus simple !

 

Est-ce que la création de projets est un travail d’équipe ? Depuis combien de temps travaillez-vous ensemble et comment est-ce possible que vous vous parlez encore ?

C’est un travail d’équipe sans aucun doute. C’est la meilleure approche. De cette façon, nous ne sommes pas confrontés à des problèmes insolubles. Si l’un d’entre nous ne peut pas trouver la solution, l’autre l’aide. Parfois on consulte avec quelqu’un de l’extérieur. Chaque projet est le fruit du travail de nombreuses personnes.

Nous partageons d’habitude tout le travail. Moi je m’occupe du début et de la fin, c’est-à-dire de la première et dernière esquisse. Mieszko s’occupe entretemps de la production et de toutes les discussion sur le projet (ce qui est la chose la plus difficile).

Je pense que la raison pour laquelle notre coopération se déroule si bien est que nous avons des goûts similaires et des objectifs communs. En plus, nous sommes tous les deux raisonnables et modestes et réagissons aux arguments. Nous ne nous disputons pas et ne forçons pas nos visions subjectives et folles. Très souvent, les litiges sont résolus par les exigences des normes des sécurité, par les clients ou par la comptabilité. Dans ce dernier cas, l'aventure se termine d’habitude très tôt.

 

De quoi êtes-vous le plus fiers ?

S’il s’agit des choses immatérielles, je pense à ce que Kasia vient justement de dire - la façon dont nous travaillons ensemble. Nous passons ensemble beaucoup de temps et cela nécessite le rejet des émotions extrêmes, quand quelque chose ne va pas comme prévu. Nous nous motivons et inspirons les uns les autres. Nous sommes des bourreaux de travail qui adorent leur travail.

Si vous posez des questions sur des choses tangibles, je pense que pour le moment, nous sommes le plus fiers du lit rembourré, le « Transformers » parmi les lits. C’était le projet le plus complexe, où obtenir un compromis entre les normes et notre vision était extrêmement difficile. Nous avons passé de longues heures dans l’atelier. Je pense que le résultat est unique et digne de toutes les nuits sans sommeil.




Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Les chaises WoolChairs sur lesquelles nous sommes assis auront une nouvelle variante, un « petit frère ». C'est ce qui occupe ma tête en ce moment.

Nous travaillons également actuellement sur la dernière version du projet d’un nouveau lit qui ira bien avec la mini garde-robe Tipi Clothes Hanger. Plusieurs lits semblables sont disponibles sur le marché, mais le nôtre aura de nombreuses fonctionnalités et répondra également à de nombreux besoins qui sont généralement négligés.

Nous avons également de nouveaux designs des textiles. Il y a vraiment beaucoup de choses sur lesquelles nous travaillons.

 

Et vos derniers projets ? Dites-nous un peu plus sur les nouveauté moKee que nous venons justement de voir.

Nous avons beaucoup parlé des nouveaux lits bébé. Nous avons également montré le nouveau transat à bascule Little Lullay. Nous l’avons soumis à plusieurs tests car notre objectif n’est pas seulement créer une chose qui se balance, mais surtout prendre soin à ce que le feutre soit bien formé comme s’il enlaçait l’enfant.

Une autre chose est la balançoire en forme de lune. Elle est sûre, donne beaucoup de plaisir et est également extrêmement design.

Parmi les nouveautés il faut encore cité la mini garde-robe de style indien, Tipi Clothes Hange, parfaite pour chaque chef indien.

 

Est-ce que vous testez vos projets pendant leur réalisation ? Comment auriez-vous réagi sur la nécessité de recommencer le projet dès le début car il ne fonctionne pas comme il le faut dans sa version originale ? Peut-être êtes-vous des gens à l’approche du style « pour moi ça fonctionne » ? Ou bien vous continuez le travail, un désespérés, mais abandonnant le projet qui ne fonctionne pas et le recommençant dès le début ?

 

Bien sûr, nous testons tout le temps, car nous devons être prêts aux exigences des clients les plus difficiles, c’est-à-dire les enfants.

Si nous devons recommencer le travail sur un projet dès le début, nous n'avons pas le temps de nous apitoyer sur notre sort et de nous attarder sur le passé. Nous démarrons avec de nouvelles idées. C’est une sensation rafraîchissante quand tu peux revenir à une ancienne idée, mais la regarder d’une autre perspective, sans pression inutile. Je ne réalise pas les projets pour moi-même, c’est pourquoi adopter une attitude de style « pour moi ça fonctionne » n'a aucun sens. Notre travail n'apporte ni joie ni satisfaction avec une telle attitude.

 

Comment arrivez-vous à rester créatif et innovant ? Comment suivre les tendances sans copier les solutions déjà existantes ?

 

Le plus important est de regarder avec attention le marché, apercevoir ce que fait la concurrence et la dépasser d’un pas.

Pour ne pas abandonner l’enthousiasme pour l’innovation, je garde les yeux ouverts sur les autres domaines pour observer les tendances générales et prévoir les exigences et les besoins des enfants et de leurs parents. Différentes industries du design s'interpénètrent constamment. Une attitude innovante importante est l’observation attentive de l'environnement, car l'attention et la vigilance peuvent apporter des solutions étonnantes.

 

Avez-vous de grands projets pour les mois qui viennent ?

Nous avons de grands projets, surtout en ce qui concerne les grands enfants. Vous pouvez vous attendre à un lit rembourré « transformable » pour les frères et sœurs plus âgés, qui sera entièrement adaptable aux besoins spécifiques.




Blanc

Azure

Blanc Neige

Nous voulons être sûrs que l’enfant possède un espace douillet et les meilleurs souvenirs.

  • Jan 20, 2021
  • Catégorie: moKee dit!
  • Commentaires: 0
Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.